Dans les années 1960, André Verdet (Nice 1913 - Saint-Paul-de-Vence 2004), le poète de la Provence, l'ami de Picasso, fit de nombreux séjours à Cordes. Il y laissa son empreinte : de grandes "Idoles" exécutées au ciment coloré, sur les murs intérieurs de la Tour du Planol qu'il rebaptisa "Tour des Idoles".
En souvenir nostalgique de ces années passées dans la cité, il fit donation à la ville de Cordes en 2003, d'une sélection de ses propres oeuvres, une cinquantaine d'oeuvres d'artistes du XXe siècle dont il fut, pour la plupart, l'ami, l'exégète et le confident :
Picasso, Miró, Léger, Klee, Magnelli, Prévert, Degottex, Arman, Appel, Jenkins, Kijno, Fromanger, Pignatelli, Christo,Tajan, Jani, Prévert, Mancini, Ozenda, Nivèse,Vivier, Pera,Voliotis...

Dès 1936, André Verdet suscita l'admiration durable et spontanée de ses aînés. Sa vie fut marquée de rencontres exceptionnelles qu'il restitua dans des livres-témoignages poétiques. Sous l'Occupation, il fut un résistant actif et connut la déportation à Auschwitz et Buchenwald.
André Verdet fut l'ami, le confident de tous les grands artistes du XXe siècle qui fréquentaient Saint-Paul-de-Vence et la Côte d'Azur. Giono l'initia à l'écriture, Prévert à la poésie et Picasso à la peinture. Il publia plus de 250 ouvrages, poèmes, essais sur l'art et la peinture.

"Complexe, protéiforme et éminemment "plurielle", telle apparaît l'incessante activité d'André Verdet. S'il demeure poète en premier lieu - poète, penseur, philosophe - il est également peintre, sculpteur, musicien. Diversité de la vie, diversité des talents : on la retrouve dans les genres pratiqués, les thèmes abordés, les techniques utilisées et bien souvent innovées, dans les qualités mises en œuvre au rythme d'une foisonnante créativité." Françoise Armengaud

9_dscn6917.jpg
 Fernand Léger     
9_dscn68621.jpg
 Kijno     
9_dscn6826.jpg
 André Verdet     
9_dscn69521.jpg
 Elizabeth Collet     
9_dscn6931.jpg
 Karel Appel     
9_dscn6793.jpg
 Alberto Magnelli     
9_degottex.jpg
 Degottex