Le poète André Verdet, à la fois peintre, céramiste, philosophe fut témoin et acteur de l’émergence de l’art moderne qui révéla Saint-Paul-de-Vence et bouleversa le monde des arts dans les années 1960.

En souvenir des séjours qu'il effectua à Cordes, il légua à la commune, en plus d'une sélection de ses propres œuvres, une cinquantaine d'œuvres d'artistes du XXe siècle dont il fut, pour la plupart, l'ami, l'exégète et le confident : Picasso, Miró, Léger, Klee, Magnelli, Prévert, Degottex, Arman, Appel, Jenkins, Kijno, Fromanger, Pignatelli, Christo, Tajan, Jani, Mancini, Ozenda, Nivèse, Vivier, Pera, Voliotis.